Fire-Emblem-Games

Forum sur la série Fire Emblem
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dialogues de soutien - Héritage -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 13:30

Ici seront poster les dialogues de soutiens de la version Héritage. Je ferait un récapitulatif des dialogues déjà rédigés au fur et à mesure.

Dialogues fait :

Corrin (féminin) / Sakura  (C à A)
Corrin (féminin) & Azura (C à A)
Corrin (féminin) & Kaze (C à A)
Corrin (féminin) & Rinkah (C à A)

Kaze & Azura (C à A)
Kaze & Sakura (C à A)

Subaki/Hana (rang S)




Dernière édition par Kratos Wright le Sam 21 Mai - 19:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Obi-Wan44

avatar

Fe préféré ? : Radiant Dawn
Messages : 2001
Age : 25

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 14:20

Ya un moyen de consulter les dialogues de soutien après les avoir eu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 14:33

Oui, il faut aller dans la section extra avant de charger sa partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Obi-Wan44

avatar

Fe préféré ? : Radiant Dawn
Messages : 2001
Age : 25

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 14:34

Ok super.
J'ai déjà tous les dialogues Corrin (féminin) / Sakura du coup je peux déjà fournir quelque chose ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 15:00

J'ai éditer le premier post !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Soren62

avatar

Messages : 1683
Age : 26

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 18:43

J'ai commencé les dialogues Corrin (Féminin) / Jakob et Kaze / Rinkah. Je pourrai fournir une fois finis (j'suis en B pour les deux, pour le moment ^^)

Edit : J'ai beau aller dans extras, j'ai rien concernant les dialogues de soutiens oO Il faut avoir finis le jeu...?

Ah ! Mon frère est en train de faire le Corrin (Masculin) / Rinkah, je pourrai le fournir aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-itachi.skyblog.com
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 19:17

Je sais pas s'il faut finir le jeu ou créer et fait évoluer le bâtiment qui sert a revoir les cinématique et les dialogue dans My Castle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Soren62

avatar

Messages : 1683
Age : 26

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Jeu 19 Mai - 19:45

Aaaah, c'est dans les Archives de My Castle XD Je pensais que c'était dans les extras, dans le menu du jeu ^^
Bon, je m'attelle à tout ça dès que j'ai les soutiens à fond pour les perso ^^

(EDIT: J'ai Subaki/Hana jusqu'au rang S, je tente de poster ça ce week-end ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-itachi.skyblog.com
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 18:12

Corrin (féminin) & Kaze

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 18:17

Corrin (féminin) & Rinkah

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 18:20

Kaze & Azura

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 18:35

Kaze & Sakura

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 19:18

Corrin (féminin) & Azura

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 19:54

J'ai mis à jour le premier post et dès que j'ai le temps je rajoute les dialogues déjà rédigés sur le site.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Soren62

avatar

Messages : 1683
Age : 26

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 21:07

(Je pique ta présentation, Sheezune ! ^^ )

Rinkah & Corrin (Masculin)

Soutien C

Corrin : Rinkah ? Par ici, s’il vous plaît…
Rinkah : Je peux faire quelque chose pour toi ?
Corrin : Plus ou moins… J’ai besoin de votre avis. Jetez un coup d’œil à cette carte. Si nous sommes ici, et que l’ennemi attaque par l’ouest, quelle est la meilleure parade ?
Rinkah :
Corrin : Si une unité se détache et se dirige vers eux, pouvons-nous faire la jonction ? Si oui, c’est une cible facile pour nos archers. Si non, nous risquons la déroute.
Rinkah : …
Corrin : Rinkah ? Vous m’écoutez ?
Rinkah : Tu sais aussi bien que moi que je suis nulle en stratégie. A quoi tu joues ? Tu es en mal de tendresse ? Navrée de te décevoir, mais tu perds ton temps… Je suis ici pour obéir aux ordres. Et rien d’autre !
Corrin : Mais attendez ! Je n’ai pas fini !
Rinkah : Je ne vois aucun sujet de discussion possible avec toi. Laisse-moi tranquille !
Corrin : Mais enfin, Rinkah… Nous sommes alliés ! Nous devons bien communiquer un peu…
Rinkah : Tu donnes des ordres, je les exécute. Moi, j’appelle bien ça communiquer. Mais ne m’oblige pas à parler chiffon avec toi !
Corrin : Mais c’est quoi, votre problème, à la fin ?
Rinkah : Pff… Je te présente mes excuses. Je ne devrais pas m’adresser ainsi à un seigneur. Je te suis reconnaissante de m’avoir épargnée lorsque j’étais ta prisonnière. Je suis déterminée à te suivre au combat, quel que soit le danger auquel ça m’expose. Mais à part ça… Je me moque bien de tes attentions envers moi. Fiche-moi la paix !
Corrin : Hmm…

Soutien B


Corrin : Hé ! Rinkah !
Rinkah : …
Corrin : Rinkah ! Vous m’entendez ?
Rinkah : Qu’est-ce que tu me veux ? J’espère pour toi que c’est lié au combat…
Corrin : Je voulais savoir pourquoi vous vouliez à ce point rester distante.
Rinkah : Je te le dis si tu me promets de ne plus me poser la moindre question sur le sujet.
Corrin : Je… Je suppose que je n’ai pas le choix.
Rinkah : Pff… Moi non plus, je n’ai pas le choix. C’est la loi de la tribu du feu qui m’y oblige. Comme tu le sais, nous vénérons le dieu du feu. Une flamme sacrée brûle en permanence au centre de notre village, en son honneur. De notre comportement dépend la survie de ce brasier. Il y a plusieurs commandements. L’un d’entre eux nous interdit le moindre contact superflu avec des étrangers. C’est pourquoi nous vivons en autarcie… Maintenant, tu peux arrêter d’insister ?
Corrin : Mais pourquoi le maintien de cette flamme dépendrait de votre isolement ?
Rinkah : Dans notre histoire, la flamme sacrée s’est toujours éteinte par la faute d’un étranger. Ils bafouent nos traditions et commettent des crimes envers notre culture.
Corrin : Comme éteindre ce fameux brasier ?
Rinkah : Exactement. Et ce n’est pas sans conséquence pour l’auteur du méfait. Une fois, il y a bien longtemps, la flamme sacrée fut étouffée par une tribu ennemie. Ils voulaient atteindre ce que nous avons de plus cher… Ils ont subi la colère divine… Le volcan sacré est entré en éruption, et un déluge de lave s’est abattu sur eux. Personne n’entendit plus jamais parler de cette tribu. Le feu les a anéantis. Mais notre peuple a également vécu des moments de grande souffrance.
Corrin : Du coup, expliquez-moi pourquoi avoir rejoint Hoshido contre Nohr…
Rinkah : C’est notre chef, mon père, qui a pris cette décision. Un soldat doit s’investir à fond dans chaque bataille, bien entendu… Mais honnêtement, j’avais un très mauvais pressentiment… Les faits n’ont pas tardé à me donner raison. Je me suis retrouvée prisonnière.
Corrin : Du coup, vous pensez que toutes vos craintes sont justifiées ?
Rinkah : Je ne pense rien d’autre que ce que j’ai toujours pensé… Et maintenant que tu as eu ton expliquation, n’oublie pas ta parole. Plus un mot !
Corrin : Rinkah… Je dois bien pouvoir faire quelque chose…

Soutien A


Corrin : Rinkah…
Rinkah : Tiens donc… Messire Corrin… Tu es lent à la comprenette, hein ? Tu sais que je ne compte les fois où tu m’as inutilement adressé la parole ?
Corrin : Oh… Désolé.
Rinkah : Qu’est-ce que tu veux, cette fois ?
Corrin : Y… Y a-t-il un moyen de vous convaincre d’être un peu plus sociable ?
Rinkah : Pourquoi tu y tiens tant ?
Corrin : Quand vous évoquiez votre capture par le royaume de Nohr, vous aviez l’air fâchée… Vous vous en voulez tant que ça d’avoir été capturée ?
Rinkah : Evidemment. La captivité est bien plus honteuse que la mort. Si j’étais morte ce jour-là, au moins j’aurais conservé ma dignité.
Corrin : Mais si vous aviez péri, nous n’aurions jamais eu la chance de collaborer.
Rinkah : Quoi ?
Corrin : Nous vivons des temps bien incertains. Un jour, la joie, et le deuil le lendemain… Mais je préfère croire que certaines choses arrivent à dessein. Le destin a voulu que nous combattions ensemble. Nous devons l’en remercier.  
Rinkah : C’est ce que je fais ! Mais ma capture m’inspire toujours autant de colère. Tu trouves ça simple, toi, de célébrer un événement aussi honteux ?
Corrin : Pourquoi honteux alors que les effets ont finalement été positifs ? Le destin a voulu que nous nous alliions. Il nous a tous réunis. Le destin vous tend la main. Ne le rejetez pas.
Rinkah : Comment ça ?
Corrin : Si j’ai bien compris, votre peuple entre très peu en contact avec les étrangers. Mais ce n’est pas une raison pour refuser d’en apprendre davantage sur eux. Les autres peuples… Leurs cultures, leurs arts, leurs territoires, leurs techniques… C’est une opportunité rare de rapporter des informations importantes à votre tribu. Il serait vraiment dommage de bouder une telle chance d’acquérir tant de savoir. Et je vous rappelle que j’en connais un rayon question isolement… Cette fois, c’est promis, je vous laisse tranquille. Mais réfléchissez bien…
Rinkah : Tes arguments sont intéressants. Je te promets de m’intéresser à la question. Je vais essayer d’échanger un peu avec nos autres alliés. Ça te va ?
Corrin : Ça me vient parfaitement. Merci, Rinkah !
Rinkah : Non. Merci à toi d’avoir insisté.



Soutien S

Rinkah : Corrin. Justement, je te cherchais.
Corrin : Moi aussi, figurez-vous ! On m’a beaucoup parlé de vos efforts envers les autres. Ça n’a pas dû être très facile pour vous. La démarche est d’autant plus remarquable.
Rinkah : P-Pas du tout. C’est… normal.
Corrin : Vous vouliez me parler de quelque chose en particulier ?
Rinkah : Euh, non. Rien… Rien d’important.
Corrin : Vous en êtes sûre ?
Rinkah : Oui, oui. Enfin… Pas vraiment, mais… Une autre fois, peut-être.
Corrin : Rinkah ! Quelque chose ne va pas ? Dites-moi ! Vous commencez à peine à vous ouvrir au monde. Ne vous refermez pas devant moi.
Rinkah : Pff…
Corrin : Vos joues sont écarlates ! Vous êtes sûre que tout va bien ? Vous êtes malade ? Vous avez de la fièvre ? Je vais vous chercher un médecin !
Rinkah : Non ! Non… Ça va…
Corrin : Mais vous êtes en nage. Vous n’avez vraiment pas l’air bien…
Rinkah : Je voulais te dire que…
Corrin : Oui ? Je vous écoute.
Rinkah : Je suis navrée. Mon orgueil m’a empêché de te l’avouer… Te voir me rappelle à chaque fois ma honte d’avoir été capturée… Ainsi que ma faiblesse…
Corrin : Je suis désolé de ce que je représente pour vous.
Rinkah : Mais avec le temps, cette honte a laissé place à… autre chose.  Je ne luttais plus contre le souvenir de ma faiblesse, mais contre… un sentiment.
Corrin : Un sentiment ?
Rinkah : Un sentiment, oui… L’amour.
Corrin : L’amour ?!
Rinkah : Je ne pouvais accepter ce que je ressentais pour toi. Tu es un étranger, et tu me rappelles la honte de ma capture.
Corrin : Moi aussi je vous dois la vérité. J’ai eu des sentiments pour vous dès le premier jour.
Rinkah : Comment ?
Corrin : J’ai cherché tout ce temps des prétextes pour m’entretenir avec vous. Je ne voulais qu’une seule et unique chose. Etre simplement à vos côtés.
Rinkah : Corrin…
Corrin : Ha ha ha ! Vous vous souvenez ? Peut-on imaginer pire moment pour une rencontre ?
Rinkah : Ne dis pas ça ! Je n’ai plus honte de ce jour. Il ne m’inspire plus qu’un immense bonheur. Je remercie le destin pour tous ces tours qu’il nous a joués…
Corrin : Ha ha ha ! Oui. Le destin a emprunté des chemins tortueux, en effet. Merci, Rinkah.
Rinkah : Pas besoin de me remercier… C’est moi qui te remercie. Tu m’as sauvé la vie… Et tu as allumé cette flamme sacrée dans mon cœur… Je t’aime. Mon cœur est l’âtre des flammes éternelles de notre amour. Grâce à toi, je comprends enfin le véritable sens du mot « amour ».


La dernière phrase en italique, c'est celle avec l'animation. Je ne savais pas s'il fallait la mettre donc je l'ai mise quand même.


Dernière édition par Soren62 le Sam 21 Mai - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-itachi.skyblog.com
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 21:19

(Pas de souci Soren62, fais donc ^^ )

J'ai rajouté le soutien S de Kaze & Azura, le soutien S de Corrin (féminin) & Kaze et le soutien S de Kaze & Sakura. :)


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 2:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Soren62

avatar

Messages : 1683
Age : 26

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Sam 21 Mai - 21:55

Hana & Subaki
Soutien C


Hana : Eh Subaki ! Dis-moi, est-ce que tu continues à prétendre que tu es parfait ?
Subaki : Pourquoi cette question ? Même si c’était le cas, c’est loin d’être un mensonge.
Hana : Tu crois vraiment n’avoir aucun défaut ? Aucun ?
Subaki : Hana, si tu as quelque chose à dire, fais-le et cesse donc de tourner autour du pot.
Hana : Très bien. Si tu es si parfait, comment as-tu pu tomber de ta monture ? D’autant plus à notre première rencontre. Sakura et moi-même étions hilares.  J’ignorais qu’on pouvait être projeté si loin d’une selle… surtout par un cheval à l’arrêt.
Subaki : Hm… Pourquoi est-ce que tu retournes le couteau dans la plaie ? Oublie donc ça.
Hana : Jamais ! Tu traîneras toujours cela derrière toi, à moins que… Tu n’ailles raconter cette histoire à toute l’armée !
Subaki : Mais pourquoi tant de haine ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?
Hana : Parce que j’entends tes louanges à longueur de journée… « Oh, tu as tellement de chance de travailler avec Subaki. Il est siii mignon. » « Il est si perfait, sans aucun défaut, et tu le côtoies tous les jours ! » « Sa perfection brille comme un soleil, et tu n’es qu’une petite étoile en comparaison. » C’est ce qu’on me dit tous les jours !
Subaki : Je n’avais pas réalisé que les gens parlaient de cette façon… Je suis heureux que l’on me fasse tant de louanges !
Hana : Grr ! Mais ce n’est pas de ça que je parle. Pense un peu à moi. Si je ne dis rien, j’ai l’impression de mentir par omission ! Quelqu’un qui tombe d’un cheval immobile n’est pas parfait !
Subaki : Pff…
Hana : Tu es en colère ? Tu n’as rien à dire pour ta défense ? Sakura pense sûrement la même chose. Elle est juste trop polie pour te le dire.
Subaki : Hana, tu omets les titres honorifiques. Tu dois l’appeler « Dame Sakura ».
Hana : Vraiment ? Tu comptes te défendre en changeant de sujet ? C’est une façon implicite d’admettre la justesse de mes propos, alors ?
Subaki : Non, Hana, pas du tout. Et j’estime que quelqu’un d’aussi grossier est indigne de servir Dame Sakura !
Hana : Oooh, c’est comme ça que tu le prends ?! Très bien ! Battons-nous et voyons lequel de nous deux est indigne !
Subaki : Voilà qui me convient ! L’incarnation de la perfection que je suis ne peut pas perdre !

Hana : Grr ! Je vais te donner une bonne leçon !



Soutien B


Hana : Te voilà, Subaki. Prêt pour le premier défi ? Tu es d’accord pour commencer avec le combat à l’épée, n’est-ce pas ?
Subaki : Tout à fait. Puis nous passerons à la course à cheval.
Hana : Très bien, comme ça, chacun pourra défier l’autre sur son terrain de prédilection. Est-ce que tu es prêt ?
Subaki : Je suis prêt !
Hana : Alors, en garde, chevalier !  Hyaaah !
Subaki : Grr… C’est peine perdue, tu es trop habile.  Se pourrait-il que tu sois vraiment meilleure escrimeuse que moi ? C’est impossible !
Hana : Mais si ! C’est bien beau de dire que tu es parfait, encore faudrait-il que ce soit vrai ! Je ne perdrai pas dans un combat à l’épée face à toi ! Hyaaah ! Graaah ! Hiii-yaaah !
Subaki : Tu m’accules. J’arrive tout juste à parer tes attaques… Quoique… ?
Hana : Qu’est-ce que ça veut d… ?
Subaki : Une ouverture !
Hana : Ouille ! Mais… Comment est-ce que… ? Tu as… gagné ? Impossible…
Subaki : Ha ! Il est vrai que tu manies l’épée plus rapidement et habilement que moi. Tu ne fais qu’un avec ta lame.
Hana : Alors comment ai-je pu perdre ?
Subaki : Simple. J’étudie tes entraînements depuis des mois. J’ai observé tes habitudes et développé des tactiques pour mieux les contrer !
Hana : Tu te moques de moi là, hein ?
Subaki : Je savais bien qu’un jour, je serais amené à t’affronter. Je m’y suis donc préparé. Tu utilises toujours une frappe verticale après deux enchaînements gauche-droite. Une fois que je m’en suis aperçu, j’ai imaginé une contre-attaque !
Hana : Sale tricheur !
Subaki : Pas du tout. C’était une victoire de l’esprit sur le corps, en bonne et due forme. N’est-ce pas la preuve que je ne mens pas en disant être parfait ? Avant la bataille, penser à ta stratégie tu dois. Sans préparation, à ta perte tu cours.
Hana : Grr… assez d’anastrophes ! Aussi vrai qu’Hana est mon nom, ma défaite j’admets. Tu as gagné !

Subaki : Ha ha ha ! A moi la victoire ! 


Soutien A

Subaki : Très bien, aujourd’hui, équitation !

Hana : Oui…
Subaki : Quel est le problème, Hana ? Tu n’as pas l’air motivée. Ne me dis pas que tu abandonnes sans même tenter ta chance.
Hana : Non, il ne s’agit pas de ça.
Subaki : Non pas que je n’accepterais pas cette victoire par forfait… Puisque je suis clairement le favori en la matière !
Hana : …
Subaki : Alors, qu’attendons-nous pour commencer ? Cet arbre là-bas marque la ligne d’arrivée. Le premier à la franchir obtient la victoire.
Hana : Compris.
Subaki : Très bien… Prêts ? Partez !
Hana : Ha !
Subaki : Graaah !
Hana : Ha ha ! J’ai gagné ! Nous sommes à égalité !
Subaki : Ouf… Ouf… Comment as-tu pu… ? Comment as-tu pu me battre ?
Hana : Mon secret ? Je ne suis pas tombée de cheval lors de notre première rencontre !
Subaki : Malgré mes efforts, mon cheval n’a pu rattraper le tien… Est-ce que tu avais élaboré un plan pour me battre ?
Hana : Je n’avais aucune stratégie. Je suis bien la dernière personne à pouvoir planifier quoi que ce soit.
Subaki : Je t’ai pourtant sentie plus sereine que d’habitude. Tu étais d’un tel calme… Quel est ton secret ?
Hana : Je pense simplement que je me fichais de perdre ou de remporter la victoire. En définitive, nous essayons de savoir lequel de nous sert le mieux Sakura. Et nous pensions pouvoir le démontrer par des épreuves d’aptitude, n’est-ce pas ?
Subaki : Oui, je suppose.
Hana : Mais s’il s’agit de servir Dame Sakura… L’essentiel est d’être capable de la protéger, peu importe qui est le meilleur ! C’est en réalisant cela que j’ai pu me débarrasser de ma frustration.
Subaki : Alors, voilà l’explication… Les chevaux ressentent l’état d’esprit de leur cavalier et agissent en conséquence. J’étais si focalisé sur l’idée de gagner que mon anxiété a perturbé mon cheval. Mais ton cheval a dû ressentir ton calme et vous êtes entrés en synergie. Tu mérites cette victoire…
Hana : Alors, nous sommes à égalité ? Faut-il continuer ce défi ?
Subaki : Non, nous n’avons plus de raisons de vouloir nous défier. Comme tu l’as dit, la chose la plus importante est de protéger Dame Sakura. Donner le meilleur de nous-mêmes est essentiel, peu importe le gagnant.
Hana : Je suis d’accord. Désolée, Subaki. Mon indélicatesse a causé notre rivalité. Je n’aurais pas dû égratigner ta fierté.
Subaki : Non, le tort est partagé.
Hana : Hé hé. Tu es quelqu’un de gentil au fond, Subaki.  Je pourrais en oublier que tu es tombé de cheval lors de notre rencontre.
Subaki : J’ai comme l’impression que tu n’es pas près d’oublier cela…
Hana : Mais je me garderai d’en parler, à l’avenir.  Soyons bons amis et continuons à défendre Dame Sakura.

Subaki : D’accord, Hana !


Soutien S

Hana : Bonjour Subaki, comment te sens-tu ?
Subaki : Ah… Bonjour Hana.
Hana : Hm… Est-ce que ça va ? Je pensais que tu serais heureux de me voir après la fin de notre différend. Aurais-tu changé d’avis ? Allons-nous déterrer la hache de guerre ?
Subaki : J’ai réponse à la raison qui nous a poussés à nous affronter… Lorsque tu as reparlé de ma chute.
Hana : Oui… Désolée.
Subaki : Je n’en parle pas pour que tu culpabilises. Mais cette histoire me rappelle ô combien j’étais embarrassé que cela m’arrive… Devant toi.
Hana : Devant moi ? Tu veux dire devant Sakura, non ?
Subaki : Non, je parle bien de toi. J’ai longtemps réfléchi pour savoir si je devais t’en parler ou non… Mais… Je t’apprécie vraiment. En tant que partenaire, mais aussi un peu plus, si tu vois ce que je veux dire.
Hana : Subaki…
Subaki : Je suis désolé, il fallait que je te le dise. Je ne pense pas que tu puisses en voir en moi autre chose qu’un parternaire et allié…
Hana : Ce n’est pas vrai.
Subaki : Ah ?
Hana : Je… Je t’aime beaucoup, moi aussi !
Subaki : Quoi ?! Je ne le savais pas. Alors… Mes sentiments sont partagés ?
Hana : Oui… Hé hé.
Subaki : Eh bien, je suis heureux de t’avoir fait cette confession, dans ce cas.
Hana : Et moi, que tu l’aies faite. Mais aussi… que tu ressentes cela pour moi. J’en suis très heureuse.
Subaki : Je crois que nous défendrons Dame Sakura encore mieux à l’avenir !
Hana : Et comment ! Au fait… Nous devrions peut-être lui parler de ça… Elle sera ravie.

Subaki : C’est une bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-itachi.skyblog.com
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 1:06

Azura & Jakob

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 3:36

Azura & Sakura

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 8:58

Sakura & Jakob

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 9:06

Rinkah & Jakob

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Soren62

avatar

Messages : 1683
Age : 26

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 13:17

Corrin (Féminin) & Jakob


Soutien C


Corrin : Jakob, puis-je te parler un instant ? Je viens de prendre une décision…
Jakob : Mais bien sûr, Votre Altesse. Une décision à quel sujet ?
Corrin : Eh bien… En fait…
Jakob : N’hésitez pas une seule seconde. Je suis déterminé à satisfaire vos moindres désirs. Je marcherais sur des charbons ardents, si c’est ce que vous souhaitez… J’affronterais une armée entière de Sans-Visages… J’arracherais les dents d’un dragon à mains nues pour l’empêcher de vous mordre !
Corrin : Oh. Eh bien, hum… Merci Jakob. Mais non, ce n’est rien de tout ça.
Jakob : Laissez-moi vous rappeler que mes talents ne se limitent pas au champ de bataille ! Je sais aussi coudre, cuisiner, nettoyer, forger, démolir ou bâtir, dessiner…
Corrin : Je sais bien que tu as de multiples tal…
Jakob : Pardonnez mon manque de modestie… Si je suis un majordome si compétent, c’est uniquement grâce à vous. Je veux subvenir à tous vos besoins. Ordonnez, et ce sera fait !
Corrin : Tu veux me laisser en placer une ? Je ne pouvais rêver de meilleur majordome. Et je sais que je peux compter sur toi pour me rendre tous les services du monde.
Jakob : Et pourtant, vous semblez hésiter à m’avouer ce que vous avez à me dire…
Corrin : Je veux plus d’indépendance !
Jakob : Indépendance ? ...Hors de question.

Corrin : Quoi ? Mais… Je suis une adulte ! Je n’ai plus besoin de toi comme avant. Et puis… n’es-tu pas censé suivre mes ordres, de toute façon ?
Jakob : Votre autorité a des limites ! Nul ne peut ainsi me priver de ma raison de vivre.
Corrin : Ta raison de vivre ? Tu ne crois pas que tu exagères un peu, là, non ?
Jakob : Mais pas du tout, Madame ! Lorsque j’ai été nommé, j’étais incapable d’accomplir les tâches les plus simples. J’étais rejeté par les autres domestiques, qui devaient toujours réparer mes erreurs. Vous seules avez pris la peine de m’adresser la parole et de m’encourager. Je n’oublierai jamais cela. Je suis redevable… à jamais.
Corrin : Hmm… Bon, dit comme ça, je comprends que ma requête puisse te chagriner… Mais comment puis-je prétendre aider les autres si je suis incapable de m’aider, moi ?
Jakob : Votre objectif est noble, mais il n’est en rien incompatible avec mes services…
Corrin : Bon, très bien, trouvons un compromis… Apprends-moi à faire un bon thé.
Jakob : Du thé ? Pourquoi ?
Corrin :  Je veux être capable d’aider les autres, Jakob. Tous les autres. Même toi. Je souhaite récompenser ton travail en t’offrant une bonne tasse de thé. Est-ce que cela te semble acceptable ?
Jakob : …
Corrin : Jakob ?
Jakob : Je suis si… ému. J’ignorais que Son Altesse nourrissait de tels sentiments à mon égard… Je… Très bien. Si vous insistez pour commettre un acte aussi déraisonnable… Soit.
Corrin : Vraiment ? Parfait !
Jakob : Mais prudence ! Le thé peut être dangereux. N’en faites qu’en ma présence.
Corrin : Mm-hmm… Bon, d’accord. Allons chercher des feuilles de thé et commençons ! Merci Jakob, du fond du cœur. Tu es le meilleur majordome du monde !
Jakob : Eh bien ! … Espérons que cette affaire n’aura pas de conséquences fâcheuses… Avec Dame Corrin en cuisine, nous pourrions courir à la catastrophe.


Soutien B

Corrin : Bon, cette fois, c'est la bonne ! Je vais lui servir une tasse de thé par-fai-te ! Bien... D'abord...ça. Et puis...ça ! Ouille ! Aaah ! C'est chaud ! C'est chaud !
Jakob : Est-ce que tout va bien, Dame Corrin ? 
Corrin : Parfaitement bien... Je me suis simplement ébouillantée avec la théière, voilà tout. Ne prends pas cet air inquiet, Jakob, je peux servir le thé les yeux fermés ! 
Jakob : Eh bien, c'est ce que vous disiez, oui, mais... Pardonnez-moi de le dire, mais vous n'avez pas réussi une seule fois. Pas une.
Corrin : Oui, bon, ne te sens pas obligé de retourner le couteau... Mais admets au moins que je fais des progrès quant au maniement de la théière. Il ne me reste plus qu'à apprendre à faire un thé buvable et sans amertume...
Jakob : J'ai bien peur que nous n'épuisions toutes nos réserves de thé avant d'y arriver... Et quand je dis « nos réserves », je parle de celles du royaume entier ! Contentez-vous de me regarder, d'accord ? Ensuite vous pourrez reprendre la pratique. 
Corrin : Mais je ne voudrais pas te faire perdre du temps, Jakob... Tu as tellement à faire. 
Jakob : Ne vous inquiétez pas. Je perds assez de temps comme ça à m'inquiéter pour vous. 
Corrin : Que...? Qu'est-ce que ça veut dire, ça ? 
Jakob : Regardez un peu sur votre gauche... J'ai fait la vaisselle il y a 10 minutes... Mais vous avez réussi à empiler une véritable montagne de vaisselle sale. 
Corrin : Par tous les dieux... C'est une falaise de théières. Toutes mes excuses, Jakob. 
Jakob : Bien, passons au thé, voulez-vous ? Je m'occuperai de tout ça plus tard. 
Corrin : Non, en fin de compte, occupe-toi de la vaisselle. Je me charge du thé ! 
Jakob : Ah... Mes excuses, Madame, j'avais oublié à quel point vous pouviez être têtue !
Corrin : Je suis peut-être concentrée sur autre chose, mais je t'entends quand même... Bien ! Assez perdu de temps à écouter Jakob... Terminons ce chef-d'oeuvre de thé. 
Jakob : Ah là là... Soit... Mais pourrais-je au moins goûter avant que vous ne le serviez ? 
Corrin : Hmm... Eh bien, je suppose qu'il vaut mieux vérifier qu'il est à ton goût, oui... Et... Hop ! Voilà le travail. Cette fois, je suis sûre qu'il est réussi ! Presque sûre.
Jakob : Laissez-moi en juger. Bien, examinons ce thé... Hum ! Voyons sa couleur... (C'est le moment de rajouter un peu d'eau et de sucre, ni vu ni connu...) Beau travail, Dame Corrin. Il a l'air potable. Prenons-en une tasse. 
Corrin : Je sais que c'est idiot, mais je suis très, très nerveuse... Slurp ! Hé ! Mais... Il n'est pas amer du tout !
Jakob : Ha ha ! Excellent ! C'est parfait, Madame, vous avez mérité votre diplôme de serveuse de thé. 
Corrin : Parfait ! Je vais en proposer aux autres ! 
Jakob : Ne courez pas partout avec cette théière ! Pff... J'espère avoir réussi à masquer un peu son amertume... Je suis sûr que tout le monde aura envie de goûter son thé pour lui faire plaisir... Je m'en veux déjà...

 
Soutien A

Jakob : Votre Altesse ? Puis-je avoir une minute ?
Corrin : Bien sûr Jakob. Et encore merci pour m’avoir appris à servir le thé !
Jakob : Tout le plaisir est pour moi, Madame. Comme toujours.
Corrin : Hm… Tu as l’air plutôt renfrogné pour quelqu’un qui parle de plaisir. Qu’y a-t-il ?
Jakob : Je… Je dois vous présenter mes plus plates excuses, Dame Corrin.
Corrin : Quoi ? Mais pourquoi ?
Jakob : En vérité, votre thé était… amer. Très amer. Imbuvable, en somme.
Corrin : …
Jakob : Mais j’y ai ajouté eau et sucre en faisant mine de l’examiner dans la théière… Je n’aurais jamais dû faire cela, et j’en suis profondément navré.  Mais je ne supportais plus de vous voir essuyer échec après échec…
Corrin : Pff… Hé hé… Ha ! Ha ha ha !
Jakob : M-Madame ? Dame Corrin ?
Corrin : Aaah… Désolée Jakob. Mais j’étais déjà au courant.
Jakob : Ah bon ? Mais alors… Vous ne comptez pas punir cette impudence ?
Corrin : Pas du tout. Tu essayais seulement de m’aider. Et je dois admettre que j’étais un peu trop têtue. Nous sommes donc quittes, non ?
Jakob : Votre magnanimité vous honore, Madame.
Corrin : Et j’ai bien appris ma leçon : j’ai encore besoin de toi à mes côtés, Jakob. Puis-je compter sur ton aide ? Malgré ma tête de mule ?
Jakob : Mais évidemment, Madame. Je promets de ne jamais vous abandonner. Pour être honnête… Sans vous, je ne sais même plus où j’habite.
Corrin : Ha ! Nous nous ressemblons donc beaucoup…
Jakob : Madame… Allons… Me comparer à vous… J-J’en ai les genoux qui se dérobent.

Corrin : Ha ha, tu ne vas quand même pas t’évanouir pour si peu, voyons ! Jakob ? Jakob !


Soutien S


Corrin : Bonjour Jakob. Peux-tu m’apprendre à faire ce thé épicé dont tu as le secret ?
Jakob : Le chaï du tigre ? Mais certainement, Madame…
Corrin : Hum, tu sais… Je te trouve plutôt distant, ces temps-ci. Est-ce que je t’ai vexé ?
Jakob : Oh, voyons… Jamais de la vie… Jamais vous ne pourriez me vexer…
Corrin : Est-ce que tu vas bien ? Tu es tout rouge, est-ce que tu as de la fièvre ?
Jakob : Pff… Je savais que vous finiriez par vous en apercevoir, un jour ou l’autre… Dame Corrin… Mes excuses, mais… Je dois renoncer à ma position.
Corrin : Pardon ? Tu n’es pas sérieux ?! L’autre jour, tu disais encore que nous resterions toujours ensemble, toi et moi ! Mais… Pourquoi ? Quel est le problème ? Je t’ai réellement vexé, n’est-ce pas ?
Jakob : Je vous jure sur ce que j’ai de plus cher que ce n’est pas le cas… Je suis… simplement… timbéhamuredvou…
Corrin : Hein ? Jakob, je ne comprends rien quand tu marmonnes comme ça.
Jakob : … Je… Je suis… Je suis tombé amoureux de vous !
Corrin : Jakob…
Jakob : Et il est contraire à la bienséance qu’un majordome soit amoureux de sa maîtresse. Je suis donc au regret de vous demander une mutation, aussi loin de vous que poss…
Corrin : Non ! Il n’en est pas question ! L’idée de passer ne serait-ce qu’un jour sans toi m’est insupportable, je… J’ai besoin de toi, Jakob… Je…
Jakob : M-Madame ?
Corrin : Je t’aime.
Jakob : Quoi ?! Mais que dites-vous, enfin ?
Corrin : Comment ça, qu’est-ce que je dis ?! Je t’ai toujours apprécié, tu le sais… Mais… ces derniers temps, tu es devenu bien plus important à mes yeux…
Jakob : Je… Je dois rêver. C’est un rêve, c’est ça ? C’est la seule explication. Ce ne peut être qu’un rêve… Votre regard… Vos joues… si rouges…
Corrin : Mais arrête, enfin ! C’est très gênant… Et puis, tu es aussi rouge que moi ! Bien, puisque c’est ainsi, j’accepte ta démission. Tu n’es plus à mon service ! Aimerais-tu devenir mon époux ?
Jakob : Oui ! Enfin… Si c’est là le souhait de Son Alt… Hum ! Oui. Rien ne me ferait plus plaisir que de devenir votre époux…
Corrin : Alors… restons ensemble. A jamais…

Jakob : Je vous aime. J’ai toujours eu peur de le dire, mais désormais je vous le dirais tous les jours. Je vous aime. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-itachi.skyblog.com
Soren62

avatar

Messages : 1683
Age : 26

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 13:48

Rinkah & Kaze
Soutien C


Kaze : Auriez-vous un moment, Rinkah ?
Rinkah : Bien sûr. Qu’est-ce que tu veux ?
Kaze : Eh bien, voyez-vous, tout à l’heure j’ai aidé une femme à porter des courses… En remerciement, elle m’a donné ce sac de bonbons.
Rinkah : Tout ça ?! Mais il doit bien faire 10 kilos !
Kaze : Oui… C’est pourquoi j’aimerais que vous m’aidiez. Je ne peux manger tout cela seule.
Rinkah : Ah, je vois. Merci, mais non merci.
Kaze : Vraiment ? Je me disais pourtant que vous seriez la mieux à même de les apprécier.
Rinkah : Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
Kaze : Votre estomac n’a pas cessé de gargouiller, aujourd’hui. Ce n’est pas passé inaperçu !
Rinkah : Et alors ? Ça ne veut pas dire que j’ai faim. Garglglbl.
Kaze : …
Rinkah : Ce n’est pas ce que tu crois ! C’est sûrement… une souris.
Kaze : Hmm… Je vais peut-être laisser quelques bonbons pour cette pauvre petite souris.
Rinkah : Oui oui. Fais ce que tu veux.
Kaze : J’y compte bien. J’espère que la souris appréciera ces friandises.  J’ai ouï dire qu’elle avait un petit faible pour les sucreries.
Rinkah : La souris te dit qu’elle n’a absolument aucun faible pour les sucreries. Elle t’informe aussi qu’elle ne les acceptera que pour cette fois. Est-ce que le ninja a bien compris ?
Kaze : Bien sûr. Eh bien, je dois partir. A plus tard, Rinkah.

Rinkah : … Miam, miam…

Soutien B


Kaze : J’ai encore des bonbons, Rinkah. En voulez-vous quelques-un ?
Rinkah : Kaze, je pensais t’avoir dit que je ne voulais plus de bonbons.
Kaze : Ah ? Vous devez faire erreur. C’est la souris à l’estomac qui gargouille, qui ne voulait plus de bonbons.
Rinkah : Espèce de…
Kaze : Je sais bien que vous adorez les bonbons, Rinkah. Je suppose que vous les fuyez de peur qu’ils ne vous fassent paraître faible. Mais personne ne vous méprisera parce que vous vous faites plaisir de temps à autre.
Rinkah : Vas-tu te taire ? Ce que je ne mange ne te regarde pas !
Kaze : Vous avez tout à fait raison.  Cependant, je serais un mauvais ami si je ne me préoccupais pas de votre bonheur. Ce n’est pas bon de vous priver juste pour cacher votre faible pour les sucreries.
Rinkah : Je ne le cache pas. Simplement, tout le monde n’a pas à le savoir.
Kaze : Je peux le dire aux autres, alors ?
Rinkah : Tu n’as pas intérêt ! Et pourquoi tu te préoccupes autant de ce que je mange ?
Kaze : Vous vous trompez. Je me préoccupe de votre besoin de sauver les apparences. Bon, allez-vous accepter ces bonbons ? Il me semble que ce sont vos préférés…
Rinkah : Ne me suis-je pas assez bien fait comprendre ? Je n’en veux pas !
Kaze : Je vois. Mais vous savez que je connais votre passion pour le sucre, n’est-ce pas ? Vous pouvez donc prendre ces bonbons sans vous faire de souci.
Rinkah : Je ne suis pas une gamine ! Je n’ai pas besoin que tu me donnes à manger ! Si je veux des bonbons, je suis assez grande pour les chercher moi-même.
Kaze : Vous vous méprenez. Il y en a trop pour moi, et j’ai besoin de votre aide.
Rinkah : Hmpf… Très bien.  Bon… Et merci de t’inquiéter pour moi.

Kaze : C’est normal. 

Soutien A


Kaze : Rinkah, merci encore de m’avoir aidé à finir mes bonbons, l’autre jour. Je ne savais pas qu’on pouvait en mettre autant dans un seul estomac.
Rinkah : Argh… Je n’aurais jamais dû accepter de nourriture de ta part…
Kaze : En parlant de cela, on m’en a donné un autre sachet, aujourd’hui. Cela vous dirait de remettre ça ?
Rinkah : Encore ? C’est une blague ?!
Kaze : Je sais… J’ai bien essayé de refuser, mais la femme n’a rien voulu entendre.
Rinkah : Comment tu fais pour qu’on t’offre des cadeaux tout le temps ? Je suis jal… Hum. Gélatine. Je suis gélatine.
Kaze : Pardon ?
Rinkah : Rien. Je ne suis pas jalouse. Tais-toi.
Kaze : Vous savez, votre problème de gélatine n’est pas difficile à résoudre. Si vous dites aux gens que vous aimez les bonbons, ils vous en donneront avec joie.
Rinkah : Merci, mais non. Tout va bien.
Kaze : Il va donc falloir que je trouve un moyen de vous faire passer des bonbons en secret.  Peut-être que si vous en mangiez plus, vous sortiriez de votre coquille…
Rinkah : Je ne suis pas dans une coquille, et je n’ai pas besoin de toi pour en sortir ! Cela dit, si tu trouves un moyen de me donner des bonbons… je ne dirai pas non.
Kaze : Très bien, ce sera fait.
Rinkah : Parfait. Maintenant, si ut pouvais me laisser ce sachet de bonbons, et un peu d’intimité…

Kaze : Mais bien sûr. Au revoir, Rinkah. 

Soutien S


Kaze : Bonjour.
Rinkah : Encore toi ? Tu as encore des tas de bonbons à me refiler ?
Kaze : Non. Je voulais discuter de quelque avec vous.
Rinkah : Discuter ?
Kaze : Vous avez l’air déçue. Peut-être auriez-vous préféré des bonbons ?
Rinkah : Argh…
Kaze : C’est bien ce qui me semblait. Eh bien, notre discussion attendra. Je dois d’abord vous trouver des bonbons.
Rinkah : Non, ça ira. Tu n’es pas responsable de mon estomac, tu sais.
Kaze : Oui, mais j’aime être sûr que vous êtes comblée. Si cela ne tenait qu’à moi, vous ne souffririez plus de rien, plus jamais.
Rinkah : C’est un peu… bizarre. Je peux me prendre en charge, Kaze.
Kaze : Je sais, mais je ne peux pas m’en empêcher. Je suis amoureux de vous.
Rinkah : ……. Quoi ?
Kaze : Je vous aime, Rinkah. Je voudrais être près de vous à tout moment.
Rinkah : C’est pour ça que tu m’apportais tous ces bonbons, alors ?
Kaze : Oui et non. J’aurais agi de cette manière quels que soient mes sentiments. Mais j’avoue que j’ai pris un plaisir particulier à vous rendre service. Et quelque part, j’étais content que votre faible pour les sucreries soit un secret. Parce que… cela signifiait que je pouvais faire quelque chose de spécial pour vous.
Rinkah : Kaze…
Kaze : Je suis désolé. J’ai manqué d’honneur.
Rinkah : Oh, épargne-moi le discours du ninja dévoué. Tu n’as pas manqué d’honneur. Et puis… je crois qu’il y a pire que d’être avec toi. Alors, bon. Pourquoi pas ?
Kaze : Je vois… Vous ne partagez pas mes sentiments, n’est-ce pas ? Vous devriez peut-être oublier ce que je vous ai dit. Je ne veux pas vous forcer si cela vous laisse indifférente.
Rinkah : Mais non, andouille ! Il faut vraiment que je te mette les points sur les i ?! Très bien ! Je t’aime aussi, et je veux rester auprès de toi, d’accord ? Bon, on peut passer à autre chose, maintenant ?
Kaze : Bon. Très bien. Alors… Que faisons-nous, à présent ?
Rinkah : Hé hé. Tu pourrais commencer par me passer un autre sachet de bonbons.

Kaze : Tout ce que vous voudrez, mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-itachi.skyblog.com
Other M

avatar

Fe préféré ? : Genealogy of the Holy War
Messages : 20
Age : 63

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 19:32

Une fois que j'aurai fini le jeu (soit sûrement demain) je pourrai fournir les dialogues suivants :

Kiragi x Sophie
Corrin (M) & Ryoma
Corrin (M) & Takumi
Hinata x Azura
Subaki x Felicia
Takumi x Orochi
Ryoma x Mozu
Corrin (M) & Kaze
Silas x Hana
Kaden x Hinoka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   Dim 22 Mai - 20:42

Corrin (féminin) & Hana

Spoiler:
 


Dernière édition par Sheezune le Dim 22 Mai - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Héritage -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dialogues de soutien - Héritage -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les dialogues de soutien. [Important]
» Dialogues de soutien entre les membres du forum
» Les dialogues de soutien
» Panda Soutien (sagesse-dommages) - Viable ?
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire-Emblem-Games :: Mercenaires de Kratos-
Sauter vers: