Fire-Emblem-Games

Forum sur la série Fire Emblem
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dialogues de soutien - Awakening -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Dialogues de soutien - Awakening -   Jeu 19 Mai - 13:32

Ici seront poster les dialogues de soutiens de Awakening. Je ferait un récapitulatif des dialogues déjà rédigés au fur et à mesure. Pour l'instant aucun n'a encore été rédigé.

Dialogues déjà rédigés :

Daraen (femme)

- Daraen & Chrom (C à S)
- Daraen & Lissa (C à A)
- Daraen & Frederick (C à A)
- Daraen & Virion (C à A)
- Daraen & Sully (C à A)
- Daraen & Vaike (C à A)
- Daraen & Stahl (C à A)




Dernière édition par Kratos Wright le Ven 20 Mai - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Jeu 19 Mai - 23:10

Des soutiens d'Awakening j'en ai pas mal donc je peux aider pour cette section. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 0:34

Toute aide est la bienvenue !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 2:58

:) Pour l'instant j'ai rédigé ces dialogues de soutien :

Daraen (femme)

- Daraen & Chrom (C à S)
- Daraen & Lissa (C à A)
- Daraen & Frederick (C à A)
- Daraen & Virion (C à A)
- Daraen & Sully (C à A)
- Daraen & Vaike (C à A)
- Daraen & Stahl (C à A)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 18:53

J'ai éditer le premier poste. Tu peux poster les dialogue directement sur le topic ou me les envoyer en MP que je puisse les mettre en ligne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 21:01

Ok, je vais les poster directement sur le topic du coup. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 21:08

Daraen (femme) & Chrom

Soutien C

Chrom : Daraen, as-tu fini de t’entraîner pour aujourd’hui ?
Daraen : Pour l’entraînement physique, oui. Mais je voulais encore me pencher sur la théorie.
Chrom : Tu devrais te détendre un petit peu… Avec l’expérience, tu verras que c’est important. Dans une guerre comme celle-ci, on ne sait jamais quand aura lieu la prochaine bataille.
Daraen : Oui, j’ai eu l’occasion de m’en apercevoir. Avec tout ce qui s’est passé récemment, nous avons à peine eu le temps de manger.
Chrom : La route a été dure, c’est vrai. Et j’ai bien peur que ça ne s’arrange pas.
Daraen : Je vais me ménager et me reposer, alors. Je ne voudrais pas perdre ce teint de rose…
Chrom : Euh…
Daraen : Quoi ? Vous trouvez cela étrange ?
Chrom : Euh, non… Simplement, je… Je ne me suis jamais dit que tu étais du genre à te soucier de ton teint… C’est que je ne t’ai jamais vraiment considérée comme une dame…
Daraen : Pardon ?!
Chrom : Euh… Je veux dire… Je ne voulais pas… Enfin, il y a « dame » et « dame », tu vois ? Nous nous battons et parlons stratégie… Non pas qu’une dame ne puisse se battre… Bon sang, je devrais me taire, je ne dis que des âneries…
Daraen : Voyons, Chrom ! N’êtes-vous pas l’héritier d’une noble famille ? Ne vous a-t-on jamais enseigné les bonnes manières dans vos écoles réputées ?
Chrom : Bien sûr qu’on m’a enseigné l’étiquette… pendant tout un semestre, même.
Daraen : Un autre semestre pour apprendre à parler aux dames ne serait pas de trop, on dirait.
Chrom : Dans mon idée, une dame est quelqu’un de guindé… Toute parfumée, toute jolie… Rien à voir avec toi ! Le mot « dame » ne me vient pas à l’esprit quand je te vois... Euh… Daraen ? Tu comptes faire quoi, avec cette pierre ?
Daraen : Je me disais qu’un bon coup sur la tête vous remettrait les idées en place.
Chrom : N… Non, attends ! Je plaisantais ! Ha ha ? Euh… Je dois y aller !
Daraen : Je n’en crois pas mes yeux ! Ce couard a pris ses jambes à son coup ! Il n’a vraiment pas de manières ! Hum… Après tout, je lui rends bien. Je ne le traite pas non plus comme un noble distingué ou un gentilhomme…

Soutien B

Chrom : Hé, Daraen ! Où es-tu ?! HÉ OH ? TU M’ENTENDS ? J’AI UN CONSEIL À TE DEMANDER !
Daraen : Chrom ?! C’est… C’est vous ? Euh… Juste une seconde, d’accord ? Je sors…
Chrom : Oh… C’est là que tu te cachais ? Bon sang, pourquoi y a-t-il autant de vapeur ici ?
Daraen : AAAAAAH !
Chrom : Oh, te voilà. J’ai du mal à te voir avec toute cette vapeur. Bref… Je voulais te voir pour discuter de l’itinéraire, demain. Tu vois… Euh… Daraen ? Pourquoi ne portes-tu aucun vêtement ?
Daraen : Chrom ? Au lieu de rester planté devant moi la bouche ouverte comme un idiot… ALLEZ ATTENDRE DEHORS !
Chrom : Mais je… Oh bon sang, je suis TELLEMENT désolé ! Vraiment, je ne voulais pas…
Daraen : DEEEEHOOOORS !
Chrom : D… D’accord ! Absolument ! J’y vais ! Je… Euh… Je serai devant la tente.
Daraen : Alors… Quelle idée d’entrer dans la tente où les femmes prennent leur bain ?!
Chrom : Je suis DÉSOLÉ ! Crois-moi, ce n’était pas mon intention de guigner !
Daraen : Bon… J’accepte vos excuses. Maintenant, qu’y avait-il de si important ?
Chrom : Oh… Euh… J’espérais avoir ton avis sur l’itinéraire à prendre demain.
Daraen : Quelles sont nos options ?
Chrom : D’après cette carte, une des possibilités est un chemin escarpé à travers les collines. Ou nous pourrions les contourner et suivre la route principale dans la plaine. Les deux nous mènent à notre objectif, mais je voulais avoir ton avis.
Daraen : Hum… Il serait plus sage de traverser les collines. La route principale est plus aisée mais elle nous exposerait trop à l’ennemi potentiel.
Chrom : Bien… C’est aussi ce que je pensais. Merci pour ton aide. Et, euh… Voilà ! Je crois que c’est tout ! Alors… au revoir.
Daraen : Au revoir.
Chrom : Daraen ? Je suis vraiment désolé pour l’histoire du bain. Ce n’était vraiment pas mon intention de te surprendre ainsi.
Daraen : C’est bon. C’est déjà du passé. Oublions ça, voulez-vous ?
Chrom : D’accord. Parfait. Bonne idée. Alors, j’y vais. Je te verrai plus tard. Argh ! Je ne voulais pas dire « VOIR » ! Je veux dire… Bon, au revoir ! ARGH ! NON ! Je voulais dire, à plus tard !

Soutien A

Chrom : Depuis l’incident du bain, je ne peux plus regarder Daraen en face. À chaque fois que je veux lui parler, je suis tétanisé par la gêne… Je suis si nerveux ! Que devrais-je faire ? Je n’ai jamais eu ce problème avant. Oh ! Un bain, voilà ce qu’il me faut ! Un bon bain bien chaud me calmera sûrement ! Après ça, je ne devrais plus avoir de soucis à discuter avec Daraen.
Daraen : Hum… Si j’ai bonne mémoire, les lances et les haches sont gardées par ici. On les use rapidement dernièrement, il ne faudrait pas qu’on en manque. Je ferais mieux d’en faire l’inventaire et d’en commander si besoin… Alors… C’est quelque part par là… Ah, c’est dans cette tente ! Voyons… AAAAAAAAAAH !
Chrom : Daraen ?! Qu’est-ce que tu fais ici ?
Daraen : AAAAAAAAAAH !
Chrom : Mais pourquoi hurles-tu comme ça ? Tu n’as jamais vu quelqu’un prendre un bain ? Et d’ailleurs, tu ne devrais pas être… AÏE ! HÉ ! Arrête ! Pourquoi tu me lances des choses ? Mais… AÏE !
Daraen : AAAH ! Vous n’avez pas honte ?! YAAAH ! Noble ou pas, vous devriez au moins porter une serviette en présence d’une femme !
Chrom : M… Mais… AÏE ! C’est toi qui m’as… AÏE… surpris !
Daraen : Je suis désolée, Chrom.
Chrom : Tu n’as plus rien à me lancer ?
Daraen : Je crois… Je ne sais pas ce qui s’est passé. C’était… un réflexe…
Chrom : Oh, oublie ça. Et puis, ce n’est pas comme si tu étais la seule à qui ça arrive ! Ha ha !
Daraen : En tout cas, merci de ne pas en faire tout un plat… Je me sens encore mal de vous avoir lancé ce porte-savon en verre dans l’œil. Vous souffre toujours ?
Chrom : Un peu. Je me demande en fait pourquoi on trimbale un tel objet en temps de guerre. Au moins, le côté positif de cette histoire, c’est que l’on s’est vus tout nus ! Ce qui veut dire que nous n’avons plus rien à nous cacher. Que nous sommes plus proches que jamais. Comme de vrais amis !
Daraen : Il y a des façons plus appropriées pour un homme et une femme de se connaître… Mais ce genre de mésaventures aide à briser la glace, à coup sûr.
Chrom : Ha ha ! Nous sommes comme de vieux brigands partageant un sombre passé ! Mais cela nous rendra plus forts sur le champ de bataille. Tu verras.
Daraen : De vieux brigands ? Vous avez le sens de la formule ! Eh bien, mon cher complice, nous faisons une sacrée paire.    

Soutien S

Daraen : Chrom ! Justement, je vous cherchais. Il faut qu’on parle.
Chrom : Euh… Daraen ?!
Daraen : C’est au sujet de la route que vous avez choisie pour demain. Je regardais la carte et j’ai remarqué que… Chrom ? Vous m’écoutez ?
Chrom : Euh… Oh ! Bien sûr ! Hum… En fait, non. J’ai des… choses, à faire.
Daraen : Chrom, vous vous comportez étrangement. Me cachez-vous quelque chose ?
Chrom : C… Cacher ? Qui ça, moi ? Franchement ? Cacher ? Ouh là, non. Je ne cache rien.
Daraen : Alors pourquoi gesticulez-vous comme si un écureuil était dans votre pantalon ?
Chrom : Je… Je ne gesticule pas ! Je suis détendu et absolument, parfaitement, normal.
Daraen : Et vous fuyez mon regard ? Chrom, vous aviez dit que nous étions de vrais amis, sans aucun secret. Est-ce que vous mentiez ? Me faites-vous des secrets, maintenant ?
Chrom : N… Non ! Promis, ce n’est pas ça !
Daraen : *soupir* J’ai remarqué que vous m’évitiez, dernièrement. Et j’aimerais savoir pourquoi, Chrom. Je mérite une explication. S’il vous plaît. Ne faites pas comme si tout allait bien. Vous n’aimez plus ma compagnie ? Si c’est le cas, il faut me le dire.
Chrom : Comment ?! Bon sang, Daraen, rien ne pourrait être plus faux !
Daraen : Alors pourquoi m’évitez-vous ?
Chrom : Euh…
Daraen : Chrom ?
Chrom : Ne me regarde pas comme ça… C’est juste que… nous avons beaucoup combattu côte à côte. Au début comme des alliés, puis comme des camarades et enfin comme des amis. J’étais enchanté de voir nos liens d’amitié devenir plus forts de jour en jour… Et puis je me suis un jour rendu compte que tu étais… plus qu’une amie.
Daraen : Que voulez-vous dire ?
Chrom : Je t’aime beaucoup, Daraen. Comme un homme aime une femme.
Daraen : Chrom, ce n’est pas possible…
Chrom : Attends, s’il te plaît ! J’en ai trop dit, je ne peux pas m’arrêter maintenant.
Daraen : Je ne veux pas que vous veniez à regretter ce que vous pourriez dire…
Chrom : Je m’en fiche ! J’ai essayé de me taire, mais je n’y arrive plus. Je dois te dire ce que je ressens, même si cela risque de te mettre mal à l’aise.
Daraen : Hum… D’accord.
Chrom : J’espère que tu es prête, car une fois que je l’aurai dit, je ne reviendrai pas dessus ! Vraiment, c’est du sérieux, j’espère que tu as le cœur bien accroché… Bon, je vais y aller. Prépare-toi, parce que je vais le dire d’un moment à l’autre !
Daraen : Dites-le, à la fin !
Chrom : Je t’aime.
Daraen : Oh.
Chrom : Je t’aime depuis le premier jour où mes yeux se sont posés sur toi ! Je ne m’en étais tout simplement pas rendu compte avant récemment.
Daraen :
Chrom : Je sais bien que c’est soudain… Et que j’ai la finesse d’une wyverne lâchée dans un magasin de porcelaine. Mais je n’essaie pas de t’imposer quoi que ce soit, crois-moi. Quelle que soit ta réponse, si douloureuse soit-elle, je la respecterai. Et quoi qu’il arrive, nous resterons amis. Je te le promets.
Daraen : C’est… Je suis désole, Chrom, mais c’est impossible. Le chef de l’armée qui courtise le stratège en chef ? C’est une mauvaise idée. Nous devons penser aux soldats avant de penser à nous. Vous le comprenez, n’est-ce pas ?
Chrom : Oui, je comprends.
Daraen : Mais… cette guerre aura une fin. Nous vaincrons et ramènerons la paix en ce monde. Et quand ce jour viendra, nous serons libres d’écouter nos cœurs.
Chrom : « NOS cœurs » ?
Daraen : Oui. Car je vous aime aussi.
Chrom : Tu… Vraiment ? Mais c’est… c’est… Merveilleux ! HA HA ha ha ! C’est le plus beau jour de ma vie ! Tu es le vent qui me pousse et l’épée qui me protège. Ensemble, mon amour, nous construirons un monde meilleur. Rien que toi et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 21:17

Daraen (femme) & Lissa

Soutien C

Lissa : Daraen ? Mais où te caches-tu ?
Daraen : … Zzz…
Lissa : Aaah, je t’ai trouvée ! Je voulais juste… Oh ! (Tu dors ?)
Daraen : Rrrr ! Zzzzzzz…
Lissa : (Tu dois vraiment être à plat ! Non pas que je te le reproche, avec toutes tes charges.) (Bon, allez ! Hi hi ! C’est l’heure de… doucement et gentiment… te boucher le nez !)
Daraen : Rrrr… Gnnhk… Nnrrrrgh… ! AAAH ! Mais qu… ?! Qui ?! Quoi ?! Les bandits ! Les loups ! Les bandits à dos de loup ! Ils arr…
Lissa : Hi hi hi hi ! Ha ha ha ha ha ! À dos de loup ?! Oh, ciel, c’est trop drôle ! Hi hi hi hi hi !
Daraen : Ça va pas la tête, Lissa ?! Tu m’as réveillée en plein rêve !
Lissa : Un rêve avec des bandits et des loups, hein ? Hi hi hi ! Oh, pardonne-moi ! J’ai essayé de résister, vraiment. Mais l’occasion était trop belle !
Daraen : Ce ne sont pas des manières ! Qu’ont fait tes parents pour élever une chipie pareille ?
Lissa : Je… Je ne sais pas… Je ne les ai jamais vraiment connus…
Daraen : Oh, c’est vrai… Euh… Ce n’était pas…
Lissa : Oh, ne t’inquiète pas pour ça. Je sais que tu ne voulais rien dire de mal. En fait, c’est moi qui devrais m’excuser de quelque chose…
Daraen : Je pense que ma remarque cruelle nous rend quittes, quoi que tu aies fait.
Lissa : Vraiment ? Génial ! J’avais peur que tu sois très fâchée ! Alors je peux te le dire… J’ai un peu gribouillé partout dans ce livre de stratégie que tu viens d’acheter… Et j’ai renversé mon pot d’encre dessus et il y en avait partout… Il est ruiné… Mais je suis vraiment, vraiment, vraiment désolée… !
Daraen : RAAAAH ! Mais il est très rare ! Et je venais à peine de commencer à le lire ! Euh, je veux dire… Ce… n’est pas grave. Ce sont des choses qui arrivent…
Lissa : Youpi !

Soutien B

Daraen : Ouille ! Je suis éreintée…
Lissa : Je t’ai entendue, Daraen… Tu veux que je te masse les épaules ?
Daraen : Qu’est-ce que tu mijotes, cette fois-ci ?
Lissa : Oh, je t’en prie ! Une petite plaisanterie, une seule, et tu deviens paranoïaque ? Je pense justement que je te dois bien un massage, au moins.
Daraen : Ah bon ? Qu’est-ce qui te fait penser ça ?
Lissa : Parce que tu as enlevé un sacré poids des épaules de mon frérot ! Tu sais bien comment il est. Jamais il n’irait demander de l’aide, même s’il en a besoin. Mais il te fait confiance, Daraen. Suffisamment pour compter sur toi. Il n’est pas du genre à le dire haut et fort, mais je sais qu’il t’est reconnaissant.
Daraen : Tu crois… ?
Lissa : Je le sais ! Personne ne connaît Chrom mieux que moi !
Daraen : Cela me fait plaisir de l’entendre.
Lissa : Alors, que dis-tu d’un massage gratis ? Une fois… Deux fois…
Daraen : D’accord, je prends ! Je prends ! Merci, Lissa.
Lissa : Argh ! Dis donc, tu as les muscles drôlement raides !
Daraen : Oh, c’est juste ce qu’il me fallait ! Juste là ! Oui ! Aaah… ça fait du bien.
Lissa : Et ça, ça fait du bien aussi ?
Daraen : Quoi… ? Ouaaah ! C’est froid ! Et tout gluant !!! AH ! ÇA REMUE ! MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS, LISSA ? C’EST QUOI CE TRUC ?!
Lissa : Hi hi hi hi ! Oh, calme-toi. Ce n’est qu’une petite… grenouille. Tu avais l’air si détendue… Je n’ai pas pu résister ! C’était trop tentant !
Daraen : Je suis sûre que tu aurais pu t’en passer ! Et ne m’as-tu pas raconté l’autre jour que tu trouvais les grenouilles « trop beurk » ?
Lissa : Je suis capable de beaucoup de sacrifices dans l’intérêt de la plaisanterie !
Daraen : Eh bien, pas moi, je te fais savoir !

Soutien A

Lissa : Coucou, Daraen.
Daraen : Laisse-moi tranquille, espèce de petit diable insupportable !
Lissa : Oh, ne monte pas sur tes grands chevaux… Je ne viens pas pour faire une farce.
Daraen : Ha ! Tu m’as eue une fois, honte à toi. Si tu recommences, je ne te parlerai plus.
Lissa : Hi hi ! Oh, allez ! Attends… Tu es vraiment fâchée ?
Daraen : Bien sûr que je suis fâchée ! Tu as flanqué un crapaud dans ma chemise !
Lissa : Je suis plutôt certaine que c’était une grenouille…
Daraen : Je suis plutôt certaine que ça ne change rien !
Lissa : Bon, d’accord ! Je m’excuse, Daraen. Je suis super désolée ! Je ne recommencerai pas, alors tu veux bien être de nouveau mon amie, s’il te plaît ?
Daraen : Tu regrettes vraiment tes actes ?
Lissa : Terriblement !
Daraen : Et tu me PROMETS de ne pas recommencer ?
Lissa : Sur mon honneur de princesse !
Daraen : Très bien. Je te pardonne. Serrons-nous la main et laissons toute cette folie derrière nous.
Lissa : Merci, Daraen ! Tu es bien gen… OUAH ! C’est quoi là, sur ta main ?! Un serp… Un ser… Serp…
Daraen : Un serpent ? Non, non, Lissa… Ce n’est qu’un ver de terre… Une différence qui a son importance, n’est-ce pas ? Alors, je t’ai eue ?
Lissa : Rah ! J’ai cru que mon cœur allait sortir de ma poitrine ! Tu es affreuse, Daraen ! Et une vraie hypocrite avec ça !
Daraen : Peut-être… Mais voyons d’abord ce que toi tu caches dans ta main !
Lissa : Oooh… Mais comment cette grenouille est-elle arrivée là… ?
Daraen : Alors, qui de nous deux est la vraie hypocrite ?
Lissa : Oh, ce n’est même pas drôle si tu gâches la surprise…
Daraen : Il aurait fallu que je sois aveugle pour ne pas le voir venir…
Lissa : Pff ! Tu vas voir, la prochaine fois, je t’aurai pour de bon !
Daraen : Si tu recommences, je ne te parlerai plus, pour de bon.
Lissa : D’accord… J’imagine que je n’ai pas le choix ! Mince, ça veut dire que j’ai un bon bout de chemin à faire…
Daraen : Jusqu’à ce que tu deviennes raisonnable ?
Lissa : Non, bêtasse, jusqu’à la mare ! J’ai une douzaine de grenouilles à y remettre !
Daraen : Brrr !


Dernière édition par Sheezune le Ven 20 Mai - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 22:00

Daraen (femme) & Frederick

Soutien C

Frederick : Votre posture, votre souffle et la façon dont vous tenez l’épée ne sont pas adaptés. Concentrez-vous, Daraen. On recommence !
Daraen : Je suis prête !
Frederick : Cela suffit pour aujourd’hui. Votre condition s’est considérablement améliorée. Vos progrès sont remarquables.
Daraen : Merci… Merci… Je crois que… j’ai acquis les bases… Mais… je suis à bout… Je vais m’effondrer.
Frederick : Oh, vous exagérez. Ou du moins je l’espère. Si cela est suffisant pour vous tuer, vous ne ferez pas long feu sur le champ de bataille.
Daraen : Peut-être pas, mais je suis quand même bien fatiguée. Ce qui n’est pas ton cas… Tu n’es même pas essoufflé !
Frederick : Certainement pas. Et si c’était le cas, je ne serais pas en mesure de servir Chrom convenablement.
Daraen : Je suis impressionnée. Tu t’entraînes souvent ?
Frederick : Je me lève avant l’aube pour préparer les deux de camp. Et je marche toujours devant l’armée pour déblayer les cailloux afin d’éviter les chutes.
Daraen : C’était donc ça ! J’ai cru qu’il s’agissait d’une obsession maladive avec les cailloux.
Frederick : Hum, pardon ? Je n’ai pas bien entendu…
Daraen : Euh, non, non, rien d’important ! Mais je te dois une séance d’entraînement. Laisse-moi t’aider avec le feu de camp de demain ! Cela sera rapide avec un peu de magie. Un arbre, un éclair, et c’est fait !
Frederick : Et puis ensuite, un petit feu de forêt instantané et incontrôlable…
Daraen : Oh ! C’est un risque, certes… Mais je te dois une faveur. Quoi que tu veuilles, dis-le-moi. Penses-y pour la prochaine fois où nous nous reverrons.
Frederick : Je ne suis pas accoutumé à demander des faveurs, mais si vous le proposez…

Soutien B

Frederick : Bonjour, Daraen. Je voulais vous dire que j’ai réfléchi à votre offre.
Daraen : Quant au service que je voulais te rendre ? Excellent ! Que puis-je faire pour toi ?
Frederick : Je vous ai vue manger de l’ours avec appétit, peu après notre rencontre. J’aimerais que vous m’appreniez cela. Manger de l’ours.
Daraen : Je m’en souviens, Lissa écumait de rage… Elle disait que ça avait un goût de vieilles chaussures… Attends, tu n’en as pas mangé ce jour-là ?
Frederick : Hum… Non. J’ai du mal avec le gibier, et c’est encore pire avec l’ours. Mais la guerre s’aggrave et je ne peux plus me permettre d’être si difficile. Il y aura peut-être un jour où l’ours sera la seule nourriture disponible… Il vaut mieux que je surmonte mon aversion tant que la situation n’est pas désespérée.
Daraen : Je vois. Même le meilleur chevalier n’est pas très utile s’il ne sait pas s’adapter… Très bien, nous allons manger de l’ours !
Frederick : J’espère que je serai bientôt capable d’avaler n’importe quoi. Tout comme vous, Daraen !
Daraen :
Frederick : Vous ai-je offusquée d’une quelconque façon ?
Daraen : Hum, non, ne t’en fais pas. Sinon, aucun autre plat plus courant ne te pose de problèmes ?
Frederick : Non, j’aime le bœuf et le porc. Et de temps en temps, un bon poulet…
Daraen : Alors, commençons doucement. Mange donc une bouchée de ceci.
Frederick : Très bien. Et avec appétit, regardez ! Mais quelle horreur !!! C’est si faisandé ! Qu’est-ce que c’est que ça ?!
Daraen : C’est un morceau de cet ours au goût de vieilles chaussures ! Celui-là même !
Frederick : Aaargh ! On m’assassin ! Appelez un guérisseur, vite !!!
Daraen : Oh, mais quel vacarme ! Il ne plaisantait pas quand il disait qu’il n’aimait pas l’ours…

Soutien A

Daraen : J’ai une nouvelle viande à te faire goûter, gros ours grincheux.
Frederick : Je vous prierais de ne pas m’appeler ainsi ! Et je ne suis pas si naïf, je ne me ferai pas avoir deux fois…
Daraen : Je pensais que tu étais sérieux quand tu disais vouloir surmonter ton dégoût. Je ne suis pas un monstre. En fait j’ai préparé une série de plats pour t’habituer. Nous pouvons ainsi y aller en douceur.
Frederick : Je suppose que c’est ce que je voulais : je vous présente mes plus humbles excuses.
Daraen : Très bien. Nous allons donc commencer avec le poulet. Puis le porc. Puis le bœuf.
Frederick : *mâche* Jusqu’ici, tout se passe pour le mieux.
Daraen : Puis le mouton. Tenez. Le goût est déjà plus fort…
Frederick : *mâche* Cela reste comestible…
Daraen : Tu progresses ! Et maintenant…
Frederick : *mâche*
Daraen : Voici l’ours…
Frederick : Pfffft ! Argh !!! Je meurs, je meurs ! Mais quelle horreur ! Adieu, monde cruel !
Daraen : N’exagère pas, tout de même ! Si c’est suffisant pour te tuer, tu ne feras pas long feu sur… le champ de bataille. Hum ? J’ai un sentiment de déjà-vu…
Frederick : Oui, je vous ai dit la même chose lors d’une séance d’entraînement. Et c’est exact. Si je succombe à ça, je ne pourrai protéger qui que ce soit au front. Je suis prêt, Daraen ! Échantillon suivant, s’il vous plaît !
Daraen : Il est revenu à la vie ! C’est un miracle ! Allez, finissons-en, Frederick. Ouvre grand la bouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 22:05

Daraen (femme) & Virion

Soutien C

Daraen : Donc, si les cavaliers se déploient en éventail… Tandis que les pégases surgissent par les flancs…
Virion : Bigre, je vous assure que je peux presque voir la fumée vous sortir par les oreilles… Que manigancez-vous donc ?
Daraen : J’envisage divers scénarios et stratégies à l’aide de ce tablier de jeu. Même après cent marches forcées, ces pièces obéissent encore ! Cela m’évite d’éreinter tout le monde avec des manœuvres à répétition…
Virion : Quel génie… Vous leur avez même sculpté des ennemis en miniature. Vous m’épatez. Et je n’ai pour habitude que d’être épaté par moi-même…
Daraen : Mais comme je dirige les deux camps, le procédé n’a que peu d’utilité… Comment se préparer à l’inattendu lorsque l’on sait déjà ce que fera l’adversaire ?
Virion : Alors, permettez-moi d’être votre adversaire ! Je frapperai avec la noblesse du lion, et défendrai avec la grâce du cygne !
Daraen : Les cygnes sont de bons… défenseurs… ? Euh, oublie ça… J’accepte ! Nous déplacerons nos unités tour à tour, jusqu’à la capture d’un des commandants. D’accord ?
Virion : Oh oui, complètement ! Oh, comme c’est excitant… ! Commencez, je vous prie.
Daraen : Un instant ! J’aimerais annuler mon dernier coup, si tu le permets.
Virion : Ha ha ! Si seulement les généraux ennemis étaient si coulants. Hélas… C’est la guerre. Échec et mat, Mademoiselle.
Daraen : Malédiction ! J’ai horreur de l’admettre, mais je suis bel et bien vaincue…
Virion : Ho ho ! Ne vous ai-je pas prévenue que je serais lion et cygne à la fois ?
Daraen : On aurait plutôt dit une poule mouillée avec la partie arrière d’un cheval ! Peut-être suis-je mauvaise perdante, mais ta stratégie ne m’a pas semblé très noble.
Virion : Ciel ! Vous n’êtes pas du genre à mâcher vos mots…
Daraen : Peu importe. Merci pour l’exercice, mais j’ai d’autres choses à faire, pour l’heure.
Virion : Mais je n’ai même pas eu le temps de jubiler !
Daraen : C’est la guerre, tu sais. Les perdants ne restent pas pour te voir jubiler.
Virion : Attendez ! Ne partez pas, Saki ! Jouons encore une fois !

Soutien B

Daraen : Hé, Virion ! Une petite partie ? J’ai trouvé comment te battre à coup sûr !
Virion : Oh, c’est exaltant ! J’adore les défis. Mais ne m’avez-vous pas raconté la même chose lors des vingt parties précédentes ? Oh. Attendez… Ne me dites pas que vous faites EXPRÈS de perdre ?! Je vois ! Tout cela n’est qu’une ruse pour passer plus de temps avec moi… Vous n’êtes pas la première à user de telles ruses pour me séduire, je dois avouer.
Daraen : Je ne suis pas intéressée par un homme qui porte un bavoir passé l’âge…
Virion : Ba… Bavoir ?! Prenez garde, espèce de sauvage ! Ceci est un FOULARD. C’est le nec plus ultra de la mode nobiliaire !
Daraen : Ça sonne vraiment chic…
Virion : Grr ! Je peux pardonner votre ignorance, mais je ne souffrirai pas l’insolence ! Vous tournez en ridicule l’art délicat de la flatterie, et je ne peux l’accepter ! J’exige réparation immédiate sur le champ de bataille, Mademoiselle ! En garde !
Daraen : Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! Tonnerre et damnation ! Comment se fait-il que je n’arrive toujours pas à te battre ?!
Virion : Il semble que mon foulard soit vengé…
Daraen : Je ne réponds pas de ton style de toilette, mais tu t’y connais en stratégie, Virion… Peut-être devrais-tu mener nos troupes à ma place, après tout.
Virion : Ce serait risqué, ma chère… J’ai peur que nous ne fassions pas long feu. Examinez donc le tablier de jeu en détail, et dites-moi : qui a le plus de troupes en vie ?
Daraen : Ah…
Virion : J’ai gagné, certes, mais à quel prix ? Sur un vrai champ de bataille, je ne pourrais même pas user de la moitié de ces coups. Mes propres hommes m’auraient empalé bien avant que l’ennemi ne m’atteigne. Non, notre armée a besoin d’un stratège qui répugne au moindre sacrifice. Nous avons besoin de vous, Daraen.
Daraen : Eh bien… Voilà qui était presque… aimable. Sensible, même. Tu te sens bien ? Tu passerais presque pour une personne normale…
Virion : J’ai toujours incarné à perfection la sensibilité… Et puis « normal », c’est juste un autre mot pour « ordinaire », alors non merci ! Toutefois, Mademoiselle voudra peut-être récompenser le vainqueur par un baiser ?
Daraen : Ha ha ha ! Bien essayé, Virion…

Soutien A

Daraen : *soupir* J’ai perdu… Une fois de plus.
Virion : Votre gambit du chevalier wyverne, il y a sept tours de ça, vous a été fatal.
Daraen : Ah, je vois… Cela a exposé le flanc de mes troupes… Tu es vraiment doué, Virion. Je ne fais décidemment pas le poids.
Virion : Sottises ! Vous gagnez presque une partie sur trois, à présent ! Votre rythme de progression est plutôt effarant.
Daraen : Je ne dois mon progrès qu’à ta grande patience. Merci pour ces heures d’entraînement. Je les trouve très stimulantes. D’ailleurs, les jours où je n’arrive pas à te battre, j’en perds le sommeil !
Virion : Hum… Ce n’est pas la première fois qu’une femme n’arrive pas à dormir par ma faute… Mais je suis ravi de vous assister, même en tant que simple compagnon ludique. Quoi qu’il en soit, je suis heureux de vous aider à porter votre lourd fardeau.
Daraen : Je suis exténuée, en vérité. Parfois, il me semble que le sol va m’engloutir. Notre armée dépend de moi pour concevoir chaque mouvement et chaque tactique… Je manque d’expérience pour une telle tâche… C’est trop pour une seule femme.
Virion : Et pourtant, vous persévérez, là où une femme de moindre valeur aurait décampé. Vous avez réussi à gagner le respect de tous, vous savez ? Et qu’importe ce jeu, votre adresse sur le champ de bataille relève du génie. Je place volontiers ma vie entre vos mains, et ce n’est pas un maigre compliment.
Daraen : Juste ciel, Virion, je crois que…
Virion : Et si ces mielleuses paroles ne suffisent pas à vous plonger dans le sommeil… Alors je me ferai un plaisir de me coucher à vos côtés et de vous bercer de douces…
Daraen : N’y comptez pas.
Virion : Oh, quel dommage ! Mes berceuses sont véritablement plaisantes, vous savez…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 22:09

Daraen (femme) & Sully

Soutien C

Sully : Oh là là… Bon, Sully, il faut arrêter de se laisser aller…
Daraen : Sully ? Est-ce que ça va ? Pourquoi tu te tiens le ventre en marmonnant… ?
Sully : Je vais bien ! Ce n’est rien ! Occupe-toi de tes oignons !
Daraen : Tu as l’air de tout sauf d’aller bien… Tu n’es pas blessée, au moins ?
Sully : J’ai pris du poids et perdu de la masse musculaire. Tu le crois, ça ?! Nous sommes en guerre, et moi, je prends du bide.
Daraen : Tu en es sûre ? Je ne vois pas une seule once de graisse sur toi, pourtant…
Sully : C’est que tu ne regardes pas très bien !
Daraen : Eh bien… Je ne t’imaginais pas comme ça…
Sully : Comme quoi ?
Daraen : Oh, euh… Je ne pensais pas que tu étais du genre à te soucier de ton apparence.
Sully : Mais t’as de l’eau dans le crâne ?! C’est pas possible ! Ce n’est PAS une question d’apparence ! J’ai perdu de la masse musculaire ! Ça va affecter mes compétences de combat et je vais me faire tuer !
Daraen : D’accord, d’accord ! Désolée ! Bien sûr, je comprends ! Ne me frappe pas !
Sully : Te frapper ?! Pourquoi je te frapperais ?
Daraen : En tout cas, si tu tiens tellement à perdre du poids, tu pourrais essayer ça…
Sully : Snif… Pouah ! Quelle pestilence ! C’est quoi ce truc verdâtre ?!
Daraen : C’est une espèce d’algue séchée très rare. Je l’ai achetée en ville. Le marchand m’a dit qu’elle contenait « une quantité extrême de fibres ». Puis il a ricané tel un maniaque et répété « extrême » en faisant une petite danse.
Sully : Hum… On dirait que c’est risqué…
Daraen : Mais tu aimes le risque…
Sully : Oh ! Tu me mets au défi d’essayer ? Ha ha ! Soit ! Défi relevé !
Daraen : Parfait ! Moi aussi, dernièrement, j’ai pris du poids et j’espérais m’en servir… Je voulais essayer mais je n’avais pas le courag… euh, le temps ! Le temps…
Sully : Hé hé ! Tu t’enfiles trop de pâtisseries ! C’est ça, ton problème ! Très bien, Daraen. Voyons qui de nous deux retrouvera la ligne en premier !

Soutien B

Sully : Gnnnh… Uuaaaaargh…
Daraen : S… Sully ? Oh, bon sang ! Sully, ça va ?! Tu ressembles à un cadavre ! Je n’ai jamais vu quelqu’un de si maigre ! Et ta peau a viré au VERT ! Ça m’a tout l’air d’un empoisonnement ! Qu’est-ce que tu as mangé dernièrement ?!
Sully : Juste… tes algues… séchées… J’ai avalé… tout le sac… hier soir… Ooorgh… Uuurgh…
Daraen : Attends… TOUT le sac ?!
Sully : C’est si… grave ?
Daraen : Sully, tu es censée en déchirer un tout petit morceau et le réhydrater d’abord. Ce que je t’ai donné, c’était la quantité pour un mois… Si tu as tout mangé, tu… Mon dieu, tu dois avoir les boyaux dans un de ces états…
Sully : Tu me le… paieras !
Daraen : Sully, je suis vraiment désolée. J’aurais dû te le préciser !
Sully : Uuurgh… C’est… de ma faute… Je n’aurais pas dû… céder à la facilité… Mais je ne referai pas… la même erreur… Je vais reprendre… l’entraînement et… regagner du muscle… dès que j’irai mieux.
Daraen : Je ne sais pas comment, mais je trouverai un moyen de t’aider ! Je me sens si mal…
Sully : Eh bien… Je ne sais pas, mais… Oh… Je… Je… Ça me… reprend… BEEEUUUAAARG !
Daraen : Pfiou… Je n’aimerais pas être à sa place.

Soutien A

Sully : Hah ! Yaaah !
Daraen : Tu as l’air plus en forme que jamais, Sully ! Tu te sens mieux, je suppose ? Et regardez-moi un peu tous ces muscles ! Ton entraînement a payé.
Sully : Je progresse. Mais j’ai toujours un peu de graisse, là.
Daraen : Où ça, là ?
Sully : Hé ! Bas les pattes !
Daraen : Euh… Sully ? Ce n’est pas de la graisse, c’est de la peau…
Sully : Hein ?
Daraen : Je savais bien que tu te trompais quand tu disais avoir de la graisse en trop. Tu t’entraînes plus que quiconque, c’était impossible…
Sully : De la peau, hein ?
Daraen : C’est probablement l’effet qu’a eu l’algue sur ton métabolisme… Tu as perdu beaucoup de poids la dernière fois, et la peau est encore détendue. Encore une semaine de combat et on n’y verra plus rien.
Sully : Hum… Tu as sûrement raison.
Daraen : Crois-moi. Tu es dans une forme parfaite. Et je me suis entraînée avec toi toute la semaine, j’en sais quelque chose.
Sully : Bon, si tu le dis…
Daraen : Je crois bien que tu as gagné notre pari. Mon poids, lui, n’a pas bougé d’un iota.
Sully : Eh bien, si je peux te donner un conseil, n’essaye pas ces fichues algues ! Ah ha !
Daraen : Euh… Ha ! Ha ha ha ! N… Non, c’est sûr. Ce serait vraiment stup… AÏE ! Houlà… ! Gnnn…
Sully : Je n’arrive pas à y croire ! Ne me dis pas que tu en as mangé !
Daraen : Tu n’arrêtais pas… de mincir… Il fallait que… je te rattrape…
Sully : Imbécile ! Tu as oublié ce qui m’est arrivé à cause de ce truc ?!
Daraen : Non, tu… Uuurgh ! Tu as raison… Complètement… raison… Je dois y aller !
Sully : Eh bien… Je n’aimerais pas être à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 22:12

Daraen (femme) & Vaike

Soutien C

Daraen : Vaike ? Mais qu’est-ce que tu fais ici ?
Vaike : Hein ? Moi ? Rien ! Ha ha ha ! Absolument rien du tout ! Oh, regarde ! De jolies fleurs ! Oh ! Ce qu’elles sont beeeelles… Quelle est ta fleur préférée, Daraen… ?
Daraen : Tu me caches quelque chose, Vaike…
Vaike : Pas du tout. Je regardais les fleurs, c’est tout. Elles sont jolies, non ?
Daraen : Tu mens. Tu épies les gens qui se baignent à la cascade !
Vaike : Oups !
Daraen : « Oups » ?! Retourne au camp tout de suite !
Vaike : Tu n’es pas un homme, tu ne peux pas comprendre ! Parfois un homme doit voir… ce qui doit être vu. Et point.
Daraen : Non, je ne comprends pas…
Vaike : Oh, madame est irréprochable, peut-être ? À m’interrompre juste au moment où… Oh, et puis tant pis. J’arrête de regarder les… fleurs… pour aujourd’hui. Hum ? Hein ? Tu vois ce que je vois ?
Daraen : C’est le cheval de Sully ? Il nous regarde avec un air furieux. C’est comme si…
Vaike : Il charge ! Il charge ! Aaaah ! Cours, Daraen, cours ! Vite !
Daraen : Mais… Mais je n’ai rien fait, moi ! Aaaaah !

Soutien B

Vaike : Hé hé. C’est mon jour de chance ! Le cheval de Sully est à des lieues d’ici et…
Daraen : Ton jour de chance, hein… ?
Vaike : Malédiction ! Encore toi ! Oh, un trèfle à quatre feuilles. C’est mon jour de chance !
Daraen : Ce mensonge aurait pu marcher si tu avais vraiment trouvé un trèfle à quatre feuilles… Tu espionnais encore les bains, hein ? N’essaie pas de me rouler, cette fois.
Vaike : C’est faux ! Et de toute façon, qu’est-ce que tu fais dans les buissons, toi ?
Daraen : Je ramassais des baies pour le thé. Comme si ça te regardait… Mais parle moins fort, aussi ! Si le destrier infernal de Sully se réveille…
Vaike : Pourquoi ça te préoccupe ? C’est après moi qu’il en a.
Daraen : Il en a aussi après moi, depuis que je t’ai pris en flagrant délit d’espionnage… Je suis devenue son ennemie jurée. Dès que je suis dans les parages, il ne me lâche plus d’une semelle !
Vaike : Ho ho ! Alors la bête a aussi l’œil sur toi, Madame l’irréprochable ? Mouah ha ha ! On est tous les deux dans la même galère, en fait.
Daraen : Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle là-dedans. Quoi qu’il en soit, nous ne devrions pas traîner ici, la bête risque de se réveiller. Et si nous rentrions ensemble ? Qu’en dis-tu, Vaike ?
Vaike : Est-ce que j’ai vraiment le choix… ? Et moi qui croyais que c’était mon jour de chance. Tiens, au fait, la bête a disparu… !
Daraen : V… Vaike… ne te retourne pas… Il est juste derrière toi…
Vaike : Hein ? Derrière moi ?! AAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! COOOOURS ! Daraen, COOOUUURS !
Daraen : Mais pourquoi est-ce qu’il en a après moooiii ?!

Soutien A

Daraen : Tout va bien ? Tu en fais une tête !
Vaike : Ah, Daraen… Je réfléchissais et je me disais que je t’ai causé beaucoup d’ennuis. Je suis désolé.
Daraen : Tiens, ça ne te ressemble pas d’être si… regardant.
Vaike : Eh bien, j’étais en train de me baigner sous la cascade et… Des filles sont apparues de nulle part, en riant et en me montrant du doigt. Je n’avais rien sur le dos et mes vêtements étaient de l’autre côté du bassin ! Elles ont pris leur revanche pour toutes les fois où je les ai accidentellement surprises.
Daraen : Je vois.
Vaike : Ce satané cheval était là aussi, et il avait l’air de bien rire… Quelle humiliation !
Daraen : Tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même. On pourrait même dire que c’est… Oh, quel est le mot déjà ? Ah, oui, l’ironie du sort ! J’espère que cette leçon t’a servi ?
Vaike : Oh oui ! Je m’en rappellerai éternellement !
Daraen : Bien. Quand tu repenseras à l’incident, tu seras content qu’il soit arrivé. Mais inutile de ressasser tout ça. Les Veilleurs ont besoin de Vaike. De sa passion, de sa volonté de vaincre contre vents et marées !
Vaike : Hé hé. C’est vrai ! Tu es une véritable amie, Daraen !
Daraen : Tu me considères comme une amie ?
Vaike : Oui. Tu es dans mon cercle de confiance. Et tout le monde n’a pas cette chance ! Ça veut dire que nous sommes amis et que nous pouvons nous rendre service…
Daraen : Nous rendre service ? Eh bien, oui, s’il y a quelque chose que…
Vaike : Précisément. J’ai arrêté de les espionner mais ces filles méritent une bonne leçon… Personne ne se moque impunément du champion ! Tu es stratège, alors planifie ma vengeance, d’accord ?
Daraen : Est-ce que tu crois vraiment que je vais faire ça à mes sœurs d’armes ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Ven 20 Mai - 22:15

Daraen (femme) & Stahl

Soutien C

Daraen : Hum… Qu’est-ce qui lui ferait vraiment plaisir ? Peut-être… une épée ? Mais non, qu’est-ce que je raconte… Il a déjà la meilleure épée du monde !
Stahl : Bonjour, Daraen ! Tu réfléchis à un cadeau d’anniversaire pour Chrom ?
Daraen : Oui… Et pour être honnête, je ne sais vraiment pas quoi lui offrir…
Stahl : J’imagine ! Ça ne doit pas être évident…
Daraen : Faire un cadeau à une tête couronnée n’est déjà pas simple, alors en temps de guerre… Il me faut un cadeau facile à transporter et pas trop tape-à-l’œil…
Stahl : Oui, il vaudrait mieux que cela ne soit pas clinquant. Chrom n’a jamais été amateur. Moi, je pensais lui préparer une concoction spéciale.
Daraen : Tu veux dire un genre de potion ? Je ne savais pas que tu t’y connaissais.
Stahl : Mon père est apothicaire, il m’a beaucoup appris.
Daraen : Les cadeaux que l’on fait soi-même sont les meilleurs. Si seulement j’avais ce talent.
Stahl : Tu sais… Mes ingrédients sont chers et difficiles à trouver dans la nature…
Daraen : Hum… Et si je t’aidais à te les procurer ?
Stahl : Ce serait parfait ! Ainsi le cadeau pourrait être de notre part à tous les deux !
Daraen : Et ça réglerait nos deux problèmes d’un seul coup.
Stahl : Très bien ! Marché conclu !

Soutien B

Daraen : Chrom a beaucoup aimé le cadeau, Stahl ! Merci de m’y avoir fait participer.
Stahl : C’est plutôt moi qui devrais te remercier ! Sans toi et ton gros porte-monnaie, je n’y serais jamais arrivé.
Daraen : Ha ha ! Tu crois vraiment que je vais gober tes histoires ? Tu m’as sortie du pétrin, en prétendant que c’était moi qui te rendais un service. Je ne sais pas comment tu fais, mais je te suis tout de même reconnaissante !
Stahl : Eh bien, j’ai toujours été doué pour lire les intentions des gens. Quand j’étais petit, je savais ce que les gens pensaient avant même qu’ils le disent. C’est mon seul talent !
Daraen : C’est mieux que d’être totalement fermé vis-à-vis des gens autour de soi ! Avoir de l’empathie est une grande qualité.
Stahl : Je ne sais pas si c’est de l’empathie, j’ai juste des facilités à deviner les intentions. Si tu savais le nombre de pensées qui apparaissent clairement sur un visage…
Daraen : Et tu peux toujours lire ces pensées ?
Stahl : Absolument !
Daraen : Alors tu possèdes un talent remarquable !
Stahl : Ha ! Pas du tout, c’est juste… une facette de mon instinct de survie, rien de plus.
Daraen : Pouvoir lire les pensées en observant le visage et les gestes, c’est quasi magique. Sur le champ de bataille, tu dois toujours devancer tes adversaires.
Stahl : Hum… Je suppose que cela a dû me sauver la vie une ou deux fois, en effet.
Daraen : Exactement comme tu as lu mes pensées quand je cherchais un cadeau pour Chrom !
Stahl : Euh… En réalité, tu parlais toute seule… Très distinctement, même…
Daraen : Je faisais ça ?! Vraiment ? Oh là là…

Soutien A

Stahl : *soupir*
Daraen : Qu’est-ce qui ne va pas, Stahl ? Ce soupir semblait empli de tristesse…
Stahl : Il va falloir que je m’entraîne, alors ! C’était en fait un soupir de soulagement… Des amis se sont disputés, mais j’ai réussi à les apaiser.
Daraen : Tu fais toujours ce genre de choses, hein ? Résoudre les problèmes des autres. Nombreux sont ceux qui ne s’occupent que de leurs affaires, mais pas toi.
Stahl : Je le fais surtout pour moi. Je suis mal à l’aise en compagnie de gens contrariés. Quand je vois des amis se disputer, mon premier réflexe est d’essayer de les calmer.
Daraen : Ha ! Et maintenant tu agis avec humilité et tu refuses les compliments…
Stahl : Désolé. Est-ce que ça t’embête ?
Daraen : Non, ça ne m’embête pas, mais tu devrais te mettre un peu plus souvent en avant. Tu pourrais commencer par me dire que c’est ton anniversaire aujourd’hui…
Stahl : Oh ! Tu es au courant ?
Daraen : J’ai demandé autour de moi. Mais nous sommes amis, tu aurais dû me le dire ! La guerre fait rage, mais ça ne veut pas dire qu’on ne doit pas s’amuser parfois.
Stahl : Je suppose…
Daraen : Tu passes tant de temps à t’occuper des autres… Quelqu’un doit d’occuper de toi. Et j’ai décidé que ce quelqu’un, ce serait moi ! Alors, tiens… Je t’ai fait des gâteaux aux figues confites pour fêter ton anniversaire.
Stahl : Merci, Daraen ! Tu es une véritable amie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Kratos Wright
Admin
avatar

Fe préféré ? : Genealogy of The Holy War
Messages : 1815

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Sam 21 Mai - 15:54

J'ai mis les dialogues sur le site, merci pour ta contribution Sheezune !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pheonixwright.free.fr/
Sheezune

avatar

Fe préféré ? : Path of Radiance et Radiant Dawn
Messages : 136
Age : 27

MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   Sam 21 Mai - 18:06

Pas de quoi, j'en ai encore pas mal que je posterai bientôt. :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foyerdesheezune.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dialogues de soutien - Awakening -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dialogues de soutien - Awakening -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dialogues de soutien entre les membres du forum
» Les dialogues de soutien. [Important]
» Les dialogues de soutien
» Panda Soutien (sagesse-dommages) - Viable ?
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire-Emblem-Games :: Mercenaires de Kratos-
Sauter vers: